Billets d' Yves à Noé

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi, novembre 19 2018

Au fil du temps

La rédaction de petites notes commentant l'actualité est plaisante lorsqu'elle est partagée. Dans cette cacophonie ambiante où chacun essaye d'avoir son mot à dire le plus sage est de prendre du recul afin de privilégier les contacts avec les personnes positivement bienveillantes. Soit, désormais ce blog va "s'étioler" à moins qu'il retrouve une future quelconque utilité... Qu'on se le "lise" . Adiu!

samedi, septembre 1 2018

Une coquille dans les réglementés européens

La coquille St Jacques a été une fois de plus été l'élément déclencheur d'un conflit en haute mer entre les pêcheurs français et britanniques. Comment est-il possible de vouloir appliquer une régulation quand les conditions attribuées ne sont pas les mêmes pour les deux parties? L'Histoire nous montre chaque jour que la majorité des conflits ont pour origine un déséquilibre des accords signés dans le passé. Il est normal que des pêcheurs ayant une activité autorisée de 45 minutes pendant 2 jours 6 mois de l'année pour préserver la reproduction, luttent pour défendre leur zone de pêche qui peut être ratissée toute l'année par d'autres pays utilisant des bateaux usines congelant sur place. Le réglement concernant la pêche au filet électrique néerlandais est du même "tonneau". Si les décideurs européens n'aiment pas le poissons, ils devraient faire un effort pour en consommer davantage car c'est bon pour la mémoire et par conséquence pour le développement du bon-sens !

vendredi, août 24 2018

Tourismes ou toutristes?

Le bon sens perd du terrain dans notre cyber-époque. Désormais il faudra inclure dans l'instruction de masse que l'homme doit s'adapter à son environnement. Si des citadins s'installent dans un village il est de rigueur qu'ils s'adaptent aux us et coutumes de ce dernier. Comment peut-on imaginer vouloir faire taire la cloche du village, réduire au silence les coqs des basse-cours et pis encore supprimer les cigales en se trouvant en vacances en Provence ! Tous ces exemples véridiques sont une preuve supplémentaire de la rigidification des mentalités dans notre Société. Beaucoup de personnes n'ont qu'une vision réduite du monde relayée par les écrans de toutes sortes laissant peu de place aux concessions nécessaires au bien-vivre ensemble...."Vingt rats"on n'est pas rendu !

jeudi, août 23 2018

LGBTQQIAAP

En voyant certain sigle on a parfois l'impression que les doigts se sont oubliés sur le clavier.... En l'occurrence le sigle LGBTQQIAAP n'est pas un traçage d'un produit alimentaire mais la volonté d'englober toutes les particularités des personnes qui sortent de l'ordinaire. Pourquoi est-il nécessaire de catégoriser les gens, bien sûr se regrouper pour s'entraider est une bonne chose mais aller trop loin peut développer une dynamique antagoniste trop souvent contre-productive. Une société se doit d'être un corps social homogène. Ce sigle regroupe donc l'ensemble des personnes: Lesbiennes, Gay, Bisexuel, Transgenre (Personne née avec un sexe ne correspondant pas à son corps), Queer (personne qui ne veut pas faire partie d'une catégorie), Questionning (Qui se questionne sur son orientation sexuel), Intersexe (Hermaphrodite), Asexuel (Qui n'est attiré par aucun genre), Allié (Qui supporte la communnauté sans en faire partie), Pansexuel (Qui est attiré par le for intérieur d'une personne quel que soit son genre). Ensuite il y a le reste de la population hétérosexuelle (straight) qui va finir par devenir marginale ! Vaste regroupement qui laisse quand même soudre certaines orientations politiques...

mardi, août 21 2018

Pensée persistante...

L'Homme est apparu comme un vers dans un fruit, comme une mite dans une balle de laine et a rongé son habitat en sécrétant des théories pour justifier son action... (Jean Dorst)

mercredi, août 8 2018

Bon goût de pub

Est-il possible de piétiner toutes les valeurs de bon goût pour un but mercantile? En observant la publicité déversée aux heures de repas, il n'y a pas de doute. N'est-il pas possible de faire vivre les citoyens dans un monde harmonieux et non pas les abreuver de spots publicitaires heurtant les bases élémentaires du bon goût. Comment accepter aux heures de repas des publicités avec des vues en gros plan de cuvette de toilette ou des photos et discours sur les qualités des serviettes hygiéniques! Que fait l'ARPP (Autorité de la Régulation Professionnelle de la Publicité) censée régir les règles de la publicité ? N'est-il pas logique de tenter de faire vivre les citoyens dans un environnement positif et non pas les heurter et les mettre mal à l'aise pour de basses raisons de gros sous...l Ne serait-il pas judicieux de préconiser de bons conseils d'hygiène, de civisme ou de sécurité insérés dans les spots publicitaires? Les méthodes de marketing utilisées pour influencer l'acte d'achat des consommateurs pourraient tout aussi bien être intégrées pour dispenser des conseils de mieux-vivre ensemble....Internet ne les utilisent-elles pas pour influencer les internautes...?

mardi, août 7 2018

Bonopole

Dans toutes les branches d'activité de plus en plus de grand groupe se forment pour correspondre aux standards actuels de l'économie. Mais quels sont les gouvernements qui ont une latitude suffisante pour contrer ce modéle archaïque qui privilégie la puissance qui se construit au détriment de l'épanouissement de l'individu ? La Société du futur devra-t -elle correspondre à l'hégémonie de quelques groupes d'actionnaires déterminant des choix de vie de la planéte par le prisme de rendements financiers maximums ? Comment ne pas avoir anticiper cette tendance lors du développement d'Internet ? Cette réactivité demande d'être en phase avec l'essor des nouvelles technologies auxquelles nos gouvernants ne sont guère préparés. N'est-il pas temps de déverrouiller ces blocages d'une autre époque pour permettre à nos Sociétés d'évoluer enfin, vers des modéles axés sur le futur. L'anticipation et la prospective sont les règles d'un bon management loin des shémas administratifs napoléoniens...Le temps qui s'accélére laisse-t-il une place à des politiques monopolistiques primitives ?...

dimanche, août 5 2018

Média estivaux

L'objectivité des médias est, comme chaque été, mise en défaut au vu de la pauvreté des informations relayées comme si tous les protagonistes mondiaux étaient à la plage ! Sûr que les équipes de rédaction doivent être réduites mais que fait on de la déontologie journalistique ? Le nombre de téléspectateurs doit également diminuer fortement mais est-ce une raison suffisante pour "bâcler" le traitement des nouvelles avec des sujets "marronniers" que l'on nous sert chaque été. Le péquin moyen, qui se sait être devenu un numéro, ne doit pas pour autant être "noyé" dans le traitement infantilisé des "élites" rédactionnelles qui observent avec condescendance le monde par un seul bout de la lorgnette. Bien entendu, beaucoup considérent, preuves corroborrées par les effets d'Internet, qu'il est possible d'influencer la population mais il ne faudrait pas oublier le "bon sens" qui arrivera toujours à se frayer un chemin parmi toutes les fatuités....

vendredi, août 3 2018

Chaud chaud..

Notre pays va subir encore une semaine la vague de chaleur installée depuis plusieurs jours. Cette mésaventure météorologique modifie notre environnement de façon étonnante jusqu'à asséché les cours d'eau tel que le Doubs sans parler des incendies de forêts à l'étranger, de la Californie jusqu'au Danemark au-delà du cercle polaire. Il est indéniable que ces phénomènes font partie d'un cycle de vie de notre bonne vieille boule de terre mais il est également incontestable que l'activité humaine amplifie ces conséquences. Les étendues de forêts coupées sur tous les continents pour une exploitation agricole intensive continuent d'augmenter de façon exponentielle, incapable que nous sommes de tirer les leçons du passé et d'instaurer des moratoires internationaux. Que dire de la décision d'un certain président qui dérégule les contraintes écologiques de son industrie automobile pour une histoire d'égo et saper les avançées de son prédécesseur d'un parti politique opposé ! Comment envisager des améliorations avec de telles inepties gouvernementales ? Quels pitoyables gâchis alors que nous sommes détenteurs des solutions, hélas submergées par le matérialisme et l'hégémonie des plus forts. Ce constat explique en partie ce courant consistant à vivre pleinement le présent à l'instar de certains peuples du passé qui se voyaient "aller droit dans le mur"...

mercredi, août 1 2018

Folie gouvernementale

On est en droit de se demander si la création de tests psychologiques précédents le serment d'investiture au poste de président d'un pays ne serait pas justifiée. Comment valider, pour des "querelles de clochers", l'autorisation de diffuser sur internet les plans de fabrication d'armes en 3D ! Comme si la lutte contre les esprits "désaxés" n'était pas déjà compliquée...Ces armes indétectables et intraçables car sans numéro, sont un outil supplémentaire pour déstabiliser la Société. À croire que l'Homme n'a qu'un pois chiche en guise de cerveau pour détourner systématiquement de belles inventions vers des utilisations néfastes à son existence. Such a pity !

mardi, juillet 31 2018

Quelle exception française !

Il est étonnant de vérifier les tristes conséquences de notre incapacité à réviser nos shémas politiques. Comment expliquer la gabégie due aux revirements des décisions politiques. Pourquoi les choix économiques privilégiés par une mandature sont délaissés par le gouvernement suivant ? Actuellement il est en injustifiable de subventionner des filières pour décider d'un trait de plume leur suppression. Les nouvelles énergies sont régulièrement sapées par ces atermoiements politiques ( panneaux solaires, éoliennes, énergies marines, autolib, informatiques, etc...). N'est-il plus possible de faire des plans structurels bien pensés à long terme ? Sûr que l'externalisation de certaines technologies comme celle des radars est, de fait, plus simple à gérer. Notre suffisance intellectuelle coûte pourtant chère à la collectivité. Pourquoi refuser de s'inspirer d'idées ou technologies étrangéres pour ne pas faire d'ombre à ces pans administratifs peu enclin à se remettre en question à l'heure des nouvelles technologies. Est-il encore concevable de budgéter par l'allocation d'enveloppes soumises à des restrictions si le budget précédent n'a pas été utilisé ? Est-il normal de compter chaque été les noyades d'enfants alors qu'il est possible d'apprendre à nager en milieu scolaire dés le plus jeune âge ? Dans certains pays les enfants de 7 ans ont leur brevet de sauveteur et qu'en est-il en France ? Quid des langues étrangéres ? La pléthore de subventions n'est-elle pas plus pénalisante que stimulante ? Il est temps de libérer la créativité en lui laissant le choix de s'auto-financer. Le temps presse car il a tendance à se compresser pour laisser de moins en moins de place aux tergiversations et prérogatives des "petits chefs"....

lundi, juillet 30 2018

Media-dose

La façon dont les médias relatent les faits de notre Société ressemble fort aux "feuilles de choux" de la IVéme République. Monter en épingle des faits divers pour exacerber des idées "nauséabondes" est, hélas, un outil utilisé depuis toujours. Le souci est qu'auparavant le support, généralement un journal, restait un choix du lecteur en fonction de ses opinions. Les pages internet empêchent de connaitre l'orientation politique des supports et noient les lecteurs sous un "magma" d'informations visant à brouiller la lisibilité objective de l'Actualité. Il est difficile d'accepter que des professions s'exercent dans le prisme de leurs convictions politiques ( journalisme, justice, enseignement, etc...). Mais qui connaît la parade à ces dérives qui prennent tellement d'influence dans notre vie sociétale. Bien sûr cela a toujours été un élément déterminant de l'Histoire des pays mais cela obhére insidieusement la vitalité créative nécessaire à un avenir meilleur...

samedi, juillet 14 2018

Fruits et légumes à la sauvette

Sur les routes et dans les villes de France se développent des ventes "à la sauvette" de fruits et légumes bernant les touristes. Un réseau bien établi composé d'une société temporaire, le temps de la saison, importe des produits d' Espagne et se font passer pour des maraichers locaux. Ce principe est utilisê pour beauceoup d'autres marchandises licites ou illicites, mais ces marchands ambulants se disséminent à la vitesse grand "V" abusant les passants sur la qualité et l'origine des produits. Bien entendu, il est fort à parier que la cote-part due à la contribution nationale s'évapore. La sensation du deux poids deux mesures dans la gestion des prédateurs "papillonnants"qui abusent du système risque d'être encore incomprise pour longtemps par les contribuables laborieux peu épargnés...Ironie du sort en ce jour de Fête Nationale !

mercredi, juillet 4 2018

Réglementation prime sur santé

Suite aux analyses d'un laboratoire indépendant il apparait que les effets secondaires engendrés par la nouvelle formule d'un médicament seraient dus à la présence de nano-particules (encore elles !) de métal. 17% des patients utilisateurs de ce médicament l'ont abandonné suite aux effets secondaires. Le laboratoire concerné reste serein sachant que " les analyses de l'ensemble des métaux lourds a été réalisée conformément à la réglementation en vigueur". Comment en tant qu'expert et fabricant peut-on se défausser de la sorte derrière une réglementation en reléguant la santé du consommateur au second plan. Comme si les rédacteurs des textes pouvaient avoir une expertise supérieure aux experts ! Cette attitude semble inconcevable dans le domaine de la santé et les associations de consommateurs ont du "pain sur la planche" pour déjouer ce manque de professionnalisme patent. Comment des groupes puissants peuvent-ils se retrancher derrière des textes alors que l'amoralité est le fer de lance de leur politique. Quel cynisme ...!

mardi, juillet 3 2018

Adéquation naturelle

Des architectes danois viennent d'imaginer une solution pour adapter une structure citadine aux fortes pluies qui risquent d'être de plus en plus fréquentes. Elle serait composée d'un énorme réservoir cylindrique vertical qui pourrait "monter" au dessus du sol au fur et à mesure de son remplissage. Des étages de parkings seraient disposés dessus avec un parc au dernier étage. Comme un piston, sans eau le parc serait au raz du sol et en fonction de son remplissage la structure sortirait du sol par la poussée d'Archimède. Des études démontrent que 30% de la circulation des villes est due à des voitures qui cherchent un stationnement, donc ce projet est bienvenu. De plus il permettrait d'enrayer les ravages causés par des crues accidentelles. Il est rassurant de constater que l'on commence à envisager de construire des villes en symbiose avec la Nature. Il ne faut pas désespérer....

lundi, juillet 2 2018

Consignons

Pourquoi abandonner les bonnes idées? Auparavent les bouteilles étaient consignées, une petite participation à l'achat était reversée au retour de la bouteille. Cette pratique toujours en usage en Alsace est moins énergivore et économise 75% d'énergie. Pourquoi détruire des contenants en les chauffant à plus de 1500°C pendant 24h pour les refabriquer ensuite ! Dans d'autres pays les machines à consignes sont placées à l'entrée des Grandes Surfaces sans être obligé de passer par une structure alambiquée d'organismes soit disant écologiques...les choses les plus simples sont bien souvent les plus efficaces et moins onéreuses pour la collectivité. Alors pourquoi tergiverser et ne pas essayer de l'instaurer également pour les bouteilles plastiques ou les canettes aluminium ?

samedi, juin 30 2018

Chasser en silence ?

Depuis janvier la loi a autorisé les silencieux sur les armes de chasse afin de protéger les oreilles des utilisateurs et préserver le voisinage. Cette loi ne laisse pas indifférent. Les braconniers vont se réjouir et les promeneurs un peu moins. L'espace alloué à la nature se réduit chaque année et il est difficile de contraindre les activités sous prétexte de préserver le confort de citadins décidant de se "mettre au vert", comme empêcher les coqs de chanter...Le fait d'entendre les coups de fusil permettaient aux promeneurs d'adapter leur itinéraire. Cette mesure concerne surtout la réduction partielle du bruit (30dB) des armes à canons rayés utilisées pour le gros gibier et comme il se doit cette loi n'a pas fait beaucoup de bruit. A voir les conséquences de cette nouvelle pratique sur le terrain...

vendredi, juin 29 2018

Nanoparticules "tatouantes"

Des examens ont prouvé que les nano-particules de l'encre des tatouages circulaient dans le corps pour se fixer sur les ganglions lymphatiques. Ainsi, la preuve est faite que pas plus de précautions devraient être prises dans l'utilisation de ces nano composants dans notre environnement et notre alimentation. Que dire des pots d'échappement catalytiques, des colorants et additifs alimentaires, des cosmétiques, des vêtements et tous ces nouveaux produits issus des nouvelles découvertes dont on n'a pas encore défini les conséquences. Trop souvent, l'innovation engendrée par les laboratoires piétine un principe de précaution élémentaire: faire une étude d'impact exhaustive afin d'éviter les dommages collatéraux engendrés par une mise en oeuvre trop rapide. Les nanoparticules non biodégradables ont de fortes chances de déplacer la pollution humaine à une échelle de taille irréversible et ingérable. Peut-être qu'un jour le temps mercantile cessera de nous imposer sa loi ?

jeudi, juin 28 2018

Monde drogué

Pourquoi des pays comme l'Afghanistan et la Colombie sont toujours en proie à des guerres internes ? Le premier a vu sa production. d'opium augmentée de 65% et la deuxième sa production de cocaine augmentée de plus de 30% en l'espace d'un an. Le détournement des médicaments à base d'opium trop prescrits au U.S.A. a entrainé une augmentation des décès de 21% et pour la première fois une baisse de l'espérance de vie. Les opiacés représentent 76% des décès liés aux stupéfiants dans le monde. Insidieusement la propagation des drogues s'étend inexorablement, preuve supplémentaire de la difficulté des états à gérer un problème mondial. Peut-être qu'un jour ....

mercredi, juin 27 2018

Supporters siffleurs...

Le dernier match de notre équipe nationale lui a provoqué des "bleus" à l'âme. Il y a eu quelques sifflets suite à leur match où le score a été faussé car les deux camps n'avaient rien à perdre. Bien sûr, cela manque de panache et les spectateurs qui vibrent avec les belles actions ont été frustrés. Les joueurs souhaitent avoir des supporters et non pas des spectateurs. Le souci est qu'il faut d'abord être l'un pour devenir l'autre et que petit à petit nous devenons conditionnés par les émissions de télé-réalités. En effet, bien souvent le but du jeu est de critiquer à outrance pour que le côté sensationnel augmente l'audimat. Sans compter les sites permettant de donner son avis sur toutes les activités économiques. C'est donc un fait de société auquel on ne peut, hélas, plus échapper et même les footballeurs ne pourront échapper à la critique. Il est regrettable, par contre, que les médias relayent plus facilement le négatif que l'éloge...A chacun d'être vigilant pour privilégier le positif et éviter ces travers trop faciles.

- page 1 de 21